My School Name

Sociologie des organisations

Accueil psycho-sociologie sociologue d'entreprise
Analyse stratégique Analyse institutionnaliste Economies de la grandeur

News / General La sociologie des organisations

La sociologie des organisations : l’exercice du travail dans les (grandes) organisations

• La sociologie des organisations fait apparaître l’acteur : l’organisation est un système de relation, d’intéraction. S’inscrit contre le béhaviorisme sur lequel s’était construit le taylorisme. Elles s’intéresse aux procédures de travail. On passe du niveau macro (étude du travail) à la micro (étude du travail dans les organisations)

La sociologie de l’entreprise : les pratiques sociales dans la communauté moderne qu’est l’entreprise

• Avec la sociologie de l’entreprise, on ne s’intéresse plus la grande organisation bureaucratique, mais aux entreprises, dont les individus sont marqués par les lien plus fort d’appartenance, communauté de vie. Les phénomènes mis en évidence sont les réseaux d’individus, l’identité, les symboles, les cultures. On ne s’intéresse plus au travail dans les organisations, mais à la réalité sociale des entreprises (relations entre individus, motivation, conflits,...)

Le sociologue et l’entreprise : évolution et repères terminologiques

L’entreprise intéresse Weber, mais les sociologues seulement bien plus tard car l’entreprise est en effet une institution du capitalisme. Elle redevient un objet d’étude lorsque on remarque de nouveau son rôle social (contre l’exclusion, etc.), et par rapport à la culture d’entreprise.

La sociologie du travail : le rôle du travail dans la société

La sociologie du travail est le premier regard des sociologues sur l’organisation (ex : courant socio-technique). Elle s’intéresse au travail en soi (et non à la productivité ou au climat social dans telle ou telle entreprise) et est donc idéologique = rôle de l’Etat, partage du travail, conséquences du taylorisme, classes dans l’entreprise...
Il s’agit généralement de critiquer les conditions d’exercice du travail. Ex : G. Friedman : les problèmes contemporains du travail sont des problèmes de culture et de société. Critique du taylorisme, conséquences sociales de la transformation du travail et de l’avènement de la production de masse. Relie les problèmes à l’élargissement des tâches etc; mais aussi à un problème de société car les réponses ne sont pas seulement techniques (éducation).
A. TOURAINE a essayé d’interpréter à la fois l’évolution de l’influence des techniques industrielles sur l’organisation du travail (comme G. FRIEDMANN) et l’évolution de l’influence des techniques administratives sur l’organisation des entreprises. A partir de 1968, il a essayé d’interpréter l’évolution des organisations et des acteurs sociaux à travers les changements de la société contemporaine.

Lectures utiles : sites à destination d'étudiants

 

Enseignement & recherche : Management interculturel ;
Société : transport frigorifique -jeu pc - developpement durable -