My School Name

Sociologie des organisations

Accueil psycho-sociologie sociologue d'entreprise
Analyse stratégique Analyse institutionnaliste Economies de la grandeur

L'analyse stratégique

M. Crozier étudie l’organisation et le comportement des travailleurs, principalement dans les entreprises publiques. M. Crozier décrit la bureaucratie à la française et les structures et le mode de fonctionnement des services publics dans les années 1960. Sa méthode repose sur l’analyse stratégique des comportements et de l’action organisée . L’analyse stratégique est à comprendre comme une méthode heuristique d’investigation de l’action collective, donc rien à voir avec celle de Porter. Crozier a une aversion pour une détermination du devenir collectif. Dès 1957, Michel Crozier a présenté la sociologie des organisations comme une transformation de l’approche passionnelle des problèmes humains, avec une volonté de banaliser le pouvoir, de dépsychologiser les conflits, de le débarrasser de leur manteau affectif. L’individu ne résume pas à une main (taylor), une main + coeur (Mayo), mais une Main+cœur+tête. ;;
Même si leurs objectifs ne sont pas les mêmes, des modalités de régulation permettent de concilier l’acteur et le système dans les organisations. Cette théorie part non pas de l’existence de l’entreprise mais de ses problèmes et dysfonctionnements et du rôle de l’acteur (un ou plusieurs individus). L’acteur cherche à remplir ses objectifs qui sont plus ou moins conscients et affirmés et surtout, ce qui est l’avancée principale de la théorie, à augmenter son pouvoir, en agissant selon ses ressources et ses contraintes dans les zones de liberté et d’incertitude qu’il contrôle. Pour Friedberg le pouvoir est compris comme une mise en rapport d’individus dans un contexte organisé. Le pouvoir n’est ni rapport de force, ni substance identifiable, c’est la structure d’interaction qui fait qu’à un moment donné, et compte tenu de sa capacité à mobiliser des ressources que les autres n’ont pas, l’acteur pourra développer une relation de pouvoir.